Çaassure » Assurance de prêt » Sélection médicale

Sélection médicale

Sélection médicale

Cela va de soi, la souscription d’une assurance de prêt immobilier implique quelques formalités médicales (questionnaire de santé, examen médical, envoi d’un rapport ou d’un compte rendu lié au parcours de santé antérieur, etc.).

Étape incontournable pour l’assureur, cette procédure d’analyse de votre état de santé lui permet d’évaluer le risque statistique que votre profil d’emprunteur représente, aussi bien pour lui que pour vous.

Celui-ci englobe notamment les risques aggravés de santé, qu’ils soient liés à une affection de longue durée ou à une maladie. En retour de ce contrôle médical, la compagnie concernée vous fait une proposition d’assurance de crédit avec des garanties adaptées à vos besoins.

Toutefois, il faut savoir que les contours de cette sélection peuvent être sensiblement différents, notamment en fonction du montant du prêt immobilier emprunté.

Comprendre la sélection médicale de l'assurance prêt immobilier

Dans tous les cas, il s’agit d’une phase incontournable de la souscription de tout contrat. Vous souhaitez en savoir plus sur les formalités médicales liées à une assurance de prêt immobilier ? Faisons un tour d’horizon des examens et autres démarches concernées.

Les formalités médicales de l'assurance emprunteur, essentielles pour l'assureur et vous

Traditionnellement, il est possible de distinguer 3 types de formalités médicales en lien avec une assurance de prêt immobilier :

  • le simple questionnaire médical ;
  • Les formalités médicales.
  • Le complément d’informations ;

En règle générale, chacune dépend de l’état de santé de l’emprunteur et de son profil personnel. Lorsque celui-ci est jeune et ne déclare aucun antécédent médical, le questionnaire médical peut être suffisant. À l’inverse, s’il fait part à l’assureur d’anciens problèmes de santé, ou même d’une maladie actuelle, l’étude médicale du dossier et l’examen médical peuvent s’imposer. Découvrons plus en détail chacune de ces démarches.

Le questionnaire médical de santé

Comme vous devez vous en douter, le questionnaire médical de santé présente une série de questions, à laquelle l’emprunteur doit répondre le plus souvent par oui ou non. Il s’agit par exemple des antécédents médicaux, comme le diabète, une maladie cardiaque, ou encore un handicap. De même, vous devez préciser les différentes opérations chirurgicales subies au cours des dernières années, ainsi que les éventuels traitements en cours.

Vous l’aurez compris, c’est principalement ce questionnaire médical qui détermine la suite des formalités. Si vous ne déclarez aucune pathologie médicale, il y a peu de chances que l’assureur vous demande d’autres éléments. Néanmoins, si vous répondez « oui » à une ou plusieurs questions, vous serez alors très probablement soumis à un questionnaire complémentaire, voire même à une étude approfondie de votre état de santé par un médecin conseil de l’assureur.

Les formalités médicales

En fonction de votre âge et du capital emprunté, la compagnie d’assurance peut imposer certains examens de son propre chef.

Il s’agit généralement d’un rapport médical détaillé à faire compléter par le médecin-traitant et, d’une analyse de sang et/ou d’urines, et potentiellement d’un examen cardiologique.

À noter que lors de cette phase, certains assureurs peuvent vous renvoyer vers leurs propres Centres Médicaux Agréés, avec lesquels ils ont un partenariat pour les formalités médicales de leurs clients.

Le complément d’informations

Le complément d’information peut être l’étape qui suit le questionnaire de santé et des formalités médicales liées à l’assurance de prêt immobilier. Généralement, il consiste en l’envoi de plusieurs documents complémentaires au médecin conseil de l’assureur, tels que :

  • des comptes-rendus hospitaliers ;
  • Des questions sur le mode de vie ;
  • Des certificats médicaux sur les antécédents pathologiques…

Il s’agit d’une phase cruciale pour vous, en tant qu’emprunteur, puisque vous devez bien expliquer votre situation. À ce titre, mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté, en adressant au médecin conseil un certificat médical de votre médecin-traitant ou du spécialiste répondant très exactement à ses demandes.

La réponse de l'assureur après analyse des formalités médicales

Évidemment, ces différentes formalités médicales aboutissent à une réponse de la compagnie d’assurance, qui peut revêtir plusieurs formes en fonction de votre situation.

En premier lieu, vous ne représentez pas un risque majeur et cette dernière accepte de vous assurer. Ici, il est donc question de la meilleure solution possible, puisque le tarif de votre assurance emprunteur ne subit aucune majoration.

Autre possibilité, l’assureur accepte de vous assurer, à condition que vous payiez une surprime concernant une ou plusieurs garanties. Dans ce cas de figure, cela signifie que l’assurance estime que vous représentez un risque pour elle, que ce soit à cause du résultat de l’analyse médicale ou suite à des habitudes de vie jugées dangereuses (sport, travail, cigarette, etc.).

Enfin, la dernière réponse possible est le refus de vous assurer, pour une ou plusieurs garanties là encore, notamment si votre profil médical est considéré comme lourd et aggravé. À savoir que lorsqu’une compagnie d’assurance vous refuse pour ce motif, il vous reste la possibilité de faire appel à un assureur spécialisé en risques aggravés, d’autant plus que la convention AERAS encadre dorénavant ce type de dossier.

Çaassure mise sur le suivi personnalisé des risques aggravés

Chez Çaassure, votre bien-être est notre priorité. Pour mieux vous garantir et vous proposer les meilleures conditions d’assurance, et cela, dans les plus courts délais, nous avons développé une cellule médicale. Cela signifie que pour les risques très aggravés, deux médecins conseils sont présents tous les jours, afin d’étudier votre dossier pour vous proposer une tarification au plus juste.

Grâce à cette cellule médicale, nous nous engageons à vous apporter une réponse dans les 24 heures (ou dans les 5 jours maximum pour les risques médicaux), en jours ouvrables et à réception du dossier complet.

Vous pouvez la contacter par téléphone au 04 88 676 676, du lundi au vendredi.

  • Pour en savoir plus sur le secret médical, rendez-vous sur le site d’information Aeras ;
  • Pour être informé sur le droit à l’oubli, cliquez ici.
Vous avez un projet ?

Joindre un expert en assurance de prêt Çaassure :
04 84 890 444

Retrouvez toute l'actualité Çaassure