Çaassure » Assurance de prêt » Assurance de prêt individuelle

Assurance de prêt individuelle

Pour toute demande de crédit immobilier, une assurance de prêt est imposée par la banque ou l’organisme prêteur. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle permet de protéger l’emprunteur face aux risques de la vie, qui pourraient l’empêcher d’assurer le bon remboursement de ses mensualités. Arrêt de travail, invalidité, perte d’emploi, ou décès, l’assurance de prêt se compose de différentes garanties essentielles.

Pour bien choisir son assurance, un emprunteur doit faire la distinction parmi quelques caractéristiques, notamment celles qui concernent son contrat.

En effet, celui-ci peut être proposé dans un contrat de groupe, à savoir un contrat de la banque qui détient le crédit immobilier. De même, il peut s’agir d’un contrat individuel en délégation d’assurance, souscrit auprès d’un assureur indépendant de l’organisme prêteur, grâce par exemple à un courtier en assurance de prêt immobilier.

Pourquoi l'assurance de prêt individuelle est-elle moins chère ?

Assurance de prêt

À plusieurs niveaux, le contrat individuel représente de nombreux avantages pour les emprunteurs, à commencer par son taux souvent bien plus intéressant. Faisons le point.

Assurance de prêt individuelle ou assurance de la banque ?

Contrairement à une banque, un assureur calcule les cotisations et le coût d’une assurance de prêt au cas par cas.

Pour cela, il s’appuie sur de nombreux éléments, comme l’âge, l’état de santé, la durée du crédit immobilier ou encore le capital restant dû (pendant toute la durée du prêt). Ainsi, le coût de l’assurance se base sur un tableau d’amortissement, calculé au mois selon le montant du crédit qu’il reste à rembourser.

Il faut donc bien comprendre qu’un contrat en délégation d’assurance permet de bénéficier d’un tarif et d’un taux tous deux personnalisés, adaptés à la situation de l’emprunteur au moment de sa souscription. Au contraire, le contrat de groupe d’une banque propose des tarifs et taux standardisés pour tous les assurés, qui ne répondent pas nécessairement aux besoins et aux attentes des emprunteurs. Dans ce dernier cas de figure, la cotisation n’est évidemment jamais ajustée en fonction du capital restant dû.

Avantages de la délégation assurance emprunteur individuelle

Comme vous avez dû le comprendre ci-dessus, il y a énormément d’avantages à souscrire un contrat d’assurance emprunteur en délégation d’assurance.

En premier lieu, le tarif est bien moins cher, notamment parce que le taux de ces assurances est généralement deux fois plus bas que ceux des banques.
De plus, les contrats sont personnalisés en fonction du profil des emprunteurs, ce qui inclut l’ajout de garanties supplémentaires si nécessaire.
Enfin, même s’il ne s’agit pas d’un avantage officiel, la plupart des banques sont réputées pour leur difficulté de prise en compte des conditions de résiliation, bien que celles-ci soient régies par l’amendement Bourquin et la loi Hamon.

À noter que grâce à l’aide d’un courtier en assurance, un emprunteur peut bénéficier d’une offre défiant toute concurrence.

Résiliation au profit d'une assurance de prêt individuelle

Aujourd’hui, la loi permet à un emprunteur de changer son contrat lorsqu’il le souhaite, notamment lorsqu’il trouve une offre plus intéressante chez un autre assureur. Tout au long de la durée de son crédit immobilier, celui-ci peut donc faire jouer l’amendement Bourquin ou la loi Hamon, en fonction de la date de souscription de son contrat :

  • si l’assurance a été souscrite au cours des 12 derniers mois, c’est la loi Hamon qui rentre en compte, auquel cas la demande de résiliation doit parvenir à la banque ou à l’assureur au plus tard 15 jours avant la date anniversaire de la première année ;
  • si l’assurance a été souscrite au-delà des 12 derniers mois, c’est l’amendement Bourquin qui s’applique, auquel cas la demande de résiliation doit parvenir à la banque ou à l’assureur au plus tard 2 mois avant la date anniversaire du contrat.

Attention toutefois, puisque la résiliation d’un contrat d’assurance de prêt immobilier est soumise à une obligation d’équivalence des garanties. Cela signifie que la nouvelle offre souscrite par l’emprunteur doit contenir au minimum les mêmes garanties que celles du contrat précédent, souvent imposées par la banque lors de la souscription du crédit immobilier. Lorsque ce n’est pas le cas, l’organisme prêteur a tout à fait le droit de refuser la résiliation et de bloquer le changement de contrat.

Souscription d'une assurance individuelle avec l'aide d'un courtier

La délégation d’assurance revêt de nombreux avantages, mais il reste particulièrement compliqué de trouver le bon assureur et la meilleure offre possible. Face à cette difficulté, l’accompagnement d’un courtier en assurance peut permettre de faire économiser plusieurs milliers d’euros sur la durée totale du crédit immobilier.

En effet, pour deux contrats présentant les mêmes garanties, les taux et tarifs peuvent parfois varier sensiblement. Au lieu de solliciter directement les assurances, le courtier spécialisé se charge de trouver la meilleure offre pour son client, en tenant compte des garanties proposées et des risques encourus.

Chez Çaassure, nos clients profitent de taux et tarifs incroyablement bas, sans oublier notre forfait fixe d’étude et de gestion pour toute la durée du prêt immobilier. Ce dernier comprend notamment :

  • l’analyse de la situation ;
  • le recueil et l’analyse de pièces ;
  • l’élaboration du tarif ;
  • la prise en charge des examens médicaux le cas échéant ;
  • la mise en place des prélèvements ;
  • le suivi de dossier pendant toute la durée du prêt immobilier.

Assurance de prêt individuelle, démonstration en chiffres

Paul est un emprunteur de 25 ans non-fumeur, dont le crédit immobilier de 100 000 € s’étale sur une durée de 20 ans.

Pour son assurance de prêt, sa banque lui propose un contrat de groupe au taux de 0,22 % selon un calcul sur capital initial. Dans ce cas de figure, il payera donc (100 000 x 22 %) x 20, soit un montant total de 4 400 € et 18,33 €/mois pour toute la durée du crédit immobilier.

À l’inverse, Paul reçoit une tout autre proposition d’un assureur, puisqu’il est question d’un contrat individuel avec calcul sur le montant restant dû. En d’autres termes, l’établissement en question calcule les cotisations de l’emprunteur en fonction du remboursement déjà effectué sur le prêt. Dans cette offre, le taux est de 0,077 %, soit 1 542,33 € pour toute la durée de son crédit immobilier.

AnnéeCAPITAL RESTANT DÛCOTISATION ANNUELLE ÇaassureCOTISATION ANNUELLE BANQUE
1100 000,00 €107,57 €220 €
295 744,21 €104,95 €220 €
391 417,67 €102,62 €220 €
487 019,20 €100,08 €220 €
582 547,60 €97,72 €220 €
678 001,66 €95,47 €220 €
773 380,15 €93,64 €220 €
868 681,79 €92,09 €220 €
963 905,33 €90,58 €220 €
1059 049,46 €88,75 €220 €
1154 112,85 €85,99 €220 €
1249 094,18 €82,11 €220 €
1343 992,06 €77,73 €220 €
1438 805,12 €72,50 €220 €
1533 531,95 €66,14 €220 €
1628 171,11 €58,79 €220 €
1722 721,14 €50,19 €220 €
1817 180,56 €39,37 €220 €
1911 547,87 €26,07 €220 €
205 821,54 €9,97 €220 €
Total1 542,33 €4 400 €

Vous avez un projet ?

Joindre un expert en assurance de prêt Çaassure :
04 84 890 444

Découvrez le tout nouveau simulateur de devis assurance de prêt çaassure