Comment est calculé le tarif de l'assurance de prêt immobilier ?

Exigée par l’ensemble des établissements bancaires, l’assurance emprunteur va de pair avec l’obtention d’un crédit immobilier. Naturellement, l’assurance emprunteur a un coût financier pouvant représenter une part importante dans le montant total du financement. Pour optimiser ce poste de dépenses, il est essentiel de pouvoir comparer afin de choisir la bonne offre d’assurance de prêt. Comment est calculé le tarif de l’assurance de prêt immobilier ? Quels sont les éléments à prendre en compte dans ce calcul ? Comment parvenir à diminuer le coût total de son assurance de prêt ? La délégation d’assurance permet-elle de bénéficier d’un meilleur tarif ?

Spécialiste de l’assurance de prêt depuis 2001, Çaassure vous informe par le biais de cet article sur comment est calculé le tarif de l’assurance de prêt immobilier ? Tout d’abord, notre équipe d’experts évoquera avec vous le critère principal déterminant le montant de vos cotisations d’assurance. Puis, les experts Çaassure vous détailleront les différentes méthodes de calcul existantes. Enfin, nous vous informerons des différentes possibilités de résiliation de votre assurance emprunteur actuelle ainsi que sur les raisons de préférer la délégation d’assurance.

Le taux d’assurance, critère majeur dans le calcul du coût de l’assurance crédit

Calcul de l’assurance crédit

Avant d’aborder en détail comment est calculé le tarif de l’assurance de prêt immobilier ?, les experts Çaassure reviennent sur l’élément central jouant sur le montant de vos cotisations à savoir le taux d’assurance.

Afin de vous proposer une tarification adaptée, l’assureur va premièrement réaliser une étude de votre profil emprunteur. Pour cela, il va se référer à trois grandes catégories de risques qui sont les suivantes :

  • Le risque médical : votre âge, vos éventuels antécédents médicaux, votre rapport au tabagisme…
  • Le risque professionnel : la nature de votre emploi, les éventuels risques qu’il présente ainsi que le type de contrat de travail (contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée…)
  • Les activités de loisirs : la nature de vos activités personnelles. En effet, certaines sont considérées « à risque » par les assureurs. C’est le cas, par exemple, des sports extrêmes comme le parachute ou bien le ski.

Cette évaluation sera automatiquement complétée par un questionnaire de santé que vous devez remplir ainsi que par de possibles examens médicaux supplémentaires. Selon les réponses apportées dans le formulaire, l’assureur pourra ainsi appliquer une tarification normale, des surprimes ou bien procéder à des exclusions de garanties.

L’élaboration du taux d’assurance se poursuit avec le nombre de garanties souscrites (DC, PTIA, ITT, IPT, IPP et PE). Naturellement, une meilleure couverture en matière d’assurance entraînera un taux plus important et donc, un tarif d’assurance emprunteur plus élevé.

Dans l’optique de comparer objectivement les offres d’assurance de groupe et celles d’assureurs indépendants, il est important de ne pas se focaliser uniquement sur le taux nominal de vos primes d’assurance. En effet, ce dernier ne reflète pas le coût réel de votre assurance emprunteur. Vous devez davantage vous concentrer sur le taux annuel effectif d’assurance (TAEA), c’est ce dernier qui va indiquer le coût global de votre assurance crédit. Il tient compte ainsi des différents frais liés au prêt bancaire : frais de dossier, commissions, échéances d’assurance…

Méthodes de calcul du tarif de l’assurance emprunteur

Méthodes de calcul du tarif de l’assurance emprunteur

Pour évaluer correctement le montant du coût de votre assurance emprunteur, deux méthodes de calcul existent et diffèrent selon le type de contrat de prêt souscrit précédemment : soit en opérant un calcul sur la base du capital emprunté soit sur la base du capital restant dû.

Calcul sur la base du capital emprunté

Ce premier mode de calcul est principalement utilisé par les banques ou par les organismes de crédit dans le cadre d’une assurance de groupe. Il va se faire en tenant compte du montant du capital initialement emprunté, les cotisations seront donc calculées sur ce dernier.

Le taux d’assurance est identique pour l’ensemble des souscripteurs de ces contrats, quel que soient leur âge ou leur catégorie professionnelle. C’est pourquoi on parle de « mutualisation des risques ». Vos cotisations demeureront, par conséquent, inchangées au fil des mois, et ce jusqu’à la fin de votre emprunt.

Pour obtenir le coût global de votre assurance de prêt immobilier, le calcul à réaliser est relativement simple. Il consiste en une série d’opérations :

  • Commencez par multiplier la somme prêtée par la banque par le taux applicable, vous obtiendrez alors le coût annuel de votre assurance emprunteur,
  • Ensuite pour avoir le coût total de l’assurance de prêt, multipliez le résultat obtenu précédemment par le nombre d’années du crédit.

Par exemple, vous souscrivez un prêt de 200 000€ sur 20 ans avec un assurance emprunteur au taux de 0,5%. Le coût total cette dernière s’élèvera à 20 000€ (200 000 x 0,5% x 20 = 20 000), soit 1 000€ par an ou 83,33€ par mois.

Calcul sur la base du capital restant dû

Contrairement à l’assurance de groupe, le tarif de l’assurance individuelle – dite en délégation – est obtenu à partir du capital restant à rembourser par l’emprunteur. De cette façon, ce dernier profitera de mensualités dégressives puisque le montant des cotisations sera réévalué chaque année.

L’estimation du coût total d’une délégation d’assurance est plus complexe que pour une assurance de groupe. Elle se fait à l’aide d’un tableau d’amortissement. En reprenant l’exemple précédent (200 000 € emprunté sur 20 ans avec un taux d’assurance similaire à 0,5%), la mensualité de l’assurance de prêt sera de 83,33€ le premier mois. Par la suite, cette mensualité passera à 83,08€ le second mois puisque l’emprunteur aura déjà remboursé 600€ le mois d’avant. Le calcul se fera désormais sur 199 400€ et non plus 200 000€ comme initialement. Le mode opératoire est identique pour les mois suivants (capital restant dû x taux d’assurance).

Toutefois, le taux d’assurance emprunteur est amené à évoluer avec les années puisque ce dernier est réactualisé en permanence en fonction de l’âge de l’assuré. Ce critère a une influence directe sur le taux d’assurance. En prenant de l’âge, l’assuré développe un risque de santé plus important et va donc connaître une hausse de ses primes d’assurance. Le capital restant dû, diminuant de mois en mois, vient contrebalancer cette augmentation du facteur risque puisque même si le taux évolue de façon positive, les mensualités seront moins importantes.

C’est en considérant le coût total de son assurance de prêt immobilier que cette seconde méthode de calcul se montre particulièrement avantageuse sur le plan financier. En effet, la délégation d’assurance de prêt permet en toute simplicité de réaliser d’importantes économies.

Résilier une assurance trop chère grâce à la délégation d’assurance

Délégation d’assurance

Changer d’assurance emprunteur en cours de remboursement du prêt bancaire est désormais envisageable notamment grâce aux évolutions de la loi et en particulier, avec les lois Lagarde (2010) et Hamon (2014) ainsi qu’avec l’amendement Bourquin (2018). Ces mesures offrent la possibilité aux personnes titulaires d’un crédit immobilier de choisir librement l’offre d’assurance emprunteur de leur choix, mais également de changer d’assurance chaque année à la date anniversaire du contrat en question (en respectant bien le délai de préavis) à condition que les garanties proposées soient équivalentes.

Vous trouvez le montant de vos cotisations d’assurance trop importantes ? Réduisez-les dès à présent tout en bénéficiant d’une couverture optimale, parfaitement adaptée à votre profil emprunteur, grâce à la délégation d’assurance.

Au lieu de vous lancer vous-même à la recherche de la meilleure offre d’assurance de prêt, confiez plutôt cette recherche à un courtier spécialisé en assurance emprunteur comme Çaassure. Notre équipe d’experts trouvera, de manière certaine, l’offre d’assurance de prêt immobilier la plus attractive et la plus intéressante pour vous aussi bien au niveau tarifaire qu’en matière de garanties. En profitant du savoir-faire et du pouvoir de négociation des experts Çaassure, nos clients parviennent, en moyenne, à gagner jusqu’à 12 000€ sur le coût global de leur crédit immobilier.

Obtenez, en 15 secondes chrono, une première estimation du coût de votre future assurance emprunteur grâce au simulateur flash Çaassure. Le montant vous surprendra ! Affinez, ensuite, le devis obtenu avec les experts Çaassure disponibles par téléphone, au 04 88 676 676, du lundi au vendredi de 9H à 18H.

Par ailleurs, notre équipe vous accompagnera jusqu’à l’adhésion au nouveau contrat d’assurance tout en restant à votre écoute (informations, conseils, aides sur le choix des garanties et au niveau administratif, etc.). C’est le moment de se simplifier l’assurance emprunteur avec Çaassure !

Vous avez un projet ?

Joindre un expert en assurance de prêt Çaassure :
04 84 890 444

Découvrez le tout nouveau simulateur de devis assurance de prêt çaassure