À quoi sert l’assurance
emprunteur ?

Dans l’optique de finaliser l’acquisition d’un bien immobilier financé par le biais d’un crédit, l’acquéreur doit faire face à la question de l’assurance emprunteur. À quoi sert une telle assurance ? Doit-on obligatoirement y souscrire ? Quels risques sont couverts par cette assurance de prêt immobilier ? Comment trouver la meilleure assurance emprunteur ?

C’est face à toutes ces interrogations que les experts Çaassure, vous apportent leurs connaissances. Dans un premier temps, notre équipe d’experts vous présentera en détail l’assurance de prêt, son rôle, son champ d’intervention ainsi que ses avantages. Par la suite, les experts Çaassure présenteront les risques couverts par ce type d’assurance avant d’évoquer les possibilités sur le changement d’assurance emprunteur, et ce même pendant le remboursement de votre emprunt bancaire.

L’assurance de prêt :
qu’est-ce c’est ? quel est son intérêt ? est-elle obligatoire ?

L’assurance de prêt : qu’est-ce c’est ?

Étroitement liée au contrat de prêt, l’assurance emprunteur est un contrat d’assurance garantissant le remboursement d’un crédit ou du capital restant à la banque prêteuse. En cas de défaut de paiement de la part de l’assuré suite à un décès ou un arrêt de travail, l’assurance prendra le relais en partie ou en totalité dans le remboursement du crédit immobilier (dans la limite du capital restant dû).

Sans être obligatoire, l’assurance emprunteur est néanmoins exigée dans 99% des cas par votre banque pour financer votre projet immobilier. L’assurance de prêt couvre à la fois l’emprunteur et l’établissement de crédit. En effet, elle permet d’une part de rassurer le créditeur, à savoir la banque, qui a la garantie de récupérer le capital prêté et d’autre part de protéger l’emprunteur et sa famille en cas d’imprévus de la vie courante (accident, maladie, décès, invalidité, perte d’emploi par exemple, etc.) tout en évitant une saisie du bien immobilier précédemment acquis de façon à solder la dette.

Si l’une des garanties vient à être mise en jeu, l’assureur prendra alors le relais dans le paiement des échéances du prêt immobilier. Il versera les sommes dues en cas de décès directement au bénéficiaire du contrat d’assurance, autrement dit à la banque prêteuse et à en cas d’incapacité de travail à l’assuré afin qu’il puisse honorer ses échéances.

Comme évoqué plus haut, l’assurance de prêt immobilier protège le ou les assurés face aux risques de la vie courante. Or, il est indispensable de choisir le bon niveau de garanties en fonction de son profil afin de profiter d’une couverture optimale.

Les risques couverts par l’assurance de prêt

Les risques couverts par l’assurance de prêt

Comme évoqué dans les paragraphes précédents, l’assurance de prêt permet de protéger l’assuré ou les assurés face aux aléas de la vie courante. Or pour bénéficier de cette prise en charge, l’assuré doit souscrire à plusieurs garanties selon son profil : certaines obligatoires, d’autres facultatives.

Le décès de l’emprunteur

Premier risque couvert par l’assurance de prêt : le décès de l’emprunteur. Obligatoire à la souscription, la garantie décès (DC) constitue la garantie de base d’une assurance de prêt. Elle permet à l’assureur de prendre à sa charge le remboursement du capital restant dû (à hauteur de la quotité assurée) si l’assuré vient à décéder. Par ailleurs, cette même garantie protège la famille de l’assuré contre la saisie du logement acquis en vue de solder le crédit en cours.

La perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) de l’assuré

Considérée également comme garantie de base dans l’assurance de prêt, la garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) intervient lorsqu’un évènement de la vie courante aggrave l’état de santé de l’assuré. Si ce dernier se retrouve dans l’impossibilité totale et permanente d’exercer son métier à la suite d’un grave accident ou d’une maladie agissant sur son état de santé alors l’assureur prendra alors le relais dans le versement du capital restant dû à la banque (à la hauteur de la quotité choisie).

L’incapacité temporaire totale de travail (ITT)

L’assurance de prêt couvre également le risque d’incapacité temporaire ou totale d’exercer une activité professionnelle pour l’assuré. Les causes de cette incapacité peuvent être dues à un accident de travail ou à une maladie desservant l’état de santé de l’assuré. Dans ce cas précis, la garantie Incapacité Temporaire Totale de Travail (ITT) s’activera demandant ainsi à l’assureur d’effectuer le remboursement des mensualités du crédit immobilier soit par le versement d’indemnités ou de mensualités forfaitaires.

L’invalidité permanente totale ou partielle (IPT / IPP)

Si l’assuré est reconnu par l’assureur comme définitivement inapte à exercer un métier ou toute autre activité génératrice de revenus, les garanties IPT et IPP rempliront pleinement leur rôle de façon à ce que la compagnie d’assurance de prêt prenne à sa charge le versement, en partie ou en totalité, du capital restant dû au profit du bénéficiaire (à savoir la banque).

La différence entre ces deux garanties se situe au niveau du taux d’invalidité constaté par l’assureur :

  • Entre 33% et 66%, on parlera d’Invalidité Permanente Partielle (IPP),
  • Au-delà de 66%, il sera sujet d’Invalidité Permanente Totale (IPT).

La perte d’emploi (PE)

Dernier risque couvert par l’assurance de prêt, il s’agit de la perte d’emploi. Restant toutefois facultative, cette garantie couvre l’assuré dans le remboursement de son prêt immobilier lorsque ce dernier est touché par un licenciement occasionnant ainsi une perte d’emploi et lui permettant de percevoir des allocations d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) par le Pôle Emploi. Cependant, cette garantie « Perte d’emploi » fonctionne uniquement dans le cadre d’un emploi en contrat à durée indéterminée (CDI), après une période de franchise ou de carence.

Avant l’adhésion à un organisme d’assurance, ce dernier vous demandera éventuellement de compléter un questionnaire de santé ou bien une déclaration de votre état de santé. Cette démarche dépendra du dossier de l’assuré, de son âge, mais également de ses habitudes (tabagisme, amateurs de sports extrêmes, profession à risques…).

Par ailleurs, Çaassure vous invite à vérifier chaque clause du contrat, les exclusions de garanties ainsi que les délais de prise en charge.

À la lecture de ces garanties d’assurance de prêt immobilier, il est primordial de sélectionner l’assurance offrant le meilleur niveau de garanties en adéquation avec son profil tout en restant à un prix attractif. Or, choisir son assurance de prêt autre que celle proposée par sa banque n’a été rendu possible que par le biais de nouvelles lois fournissant davantage de liberté aux emprunteurs.

La liberté de choisir son assurance de prêt grâce aux évolutions de la loi

La liberté de choisir son assurance de prêt grâce aux évolutions de la loi

Souhaitant donner plus de pouvoirs de décision aux consommateurs, les pouvoirs publics ont instauré, en 2010, une nouvelle loi visant à dynamiser le marché de l’assurance de prêt : la loi Lagarde. Ce fut un bouleversement pour les établissements bancaires, mais également pour les compagnies d’assurance puisque cette loi a apporté beaucoup de liberté aux personnes ayant contracté un prêt immobilier. Grâce à cette mesure, l’emprunteur n’est plus obligé de souscrire à l’assurance de prêt de sa banque. Il peut ainsi choisir en toute liberté l’assureur de son choix tout en veillant à disposer de garanties équivalentes à celles de son contrat d’assurance de prêt actuel. On parle ainsi de délégation d’assurance.

Dans la continuité de cette mesure, la loi Hamon est venue étendre la liberté des emprunteurs en leur facilitant le changement d’assurance de prêt sans frais à chaque date anniversaire du contrat d’assurance. Auparavant réservé aux contrats d’assurance souscrits uniquement après le 26 juillet 2014, l’amendement Bourquin – mis en application le 1er janvier 2018 – a étendu ce dispositif de libre résiliation à tous les crédits en cours.

Toutes ces mesures incitent les emprunteurs à mettre en concurrence les différentes offres d’assurances de prêt, aussi bien les assurances de groupe (celles des banques) que les assurances individuelles. En comparant ces deux types de contrat d’assurance, les personnes emprunteuses auront tendance à préférer la délégation d’assurance en raison d’un tarif plus avantageux à garanties égales.

Pour vous aider à trouver la meilleure offre d’assurance de prêt immobilier adaptée à votre profil, les experts Çaassure vous apportent leur savoir-faire et leur expérience. En effet, ils rechercheront pour vous les meilleures assurances de prêt des plus grandes compagnies afin de vous proposer l’offre la plus avantageuse pour vous en adéquation avec vos besoins.

Avec Çaassure, vous avez la garantie de bénéficier des meilleures garanties au meilleur tarif pour assurer votre prêt immobilier dans des conditions optimales. Nos clients économisent, en moyenne, jusqu’à 12 000€ sur le coût total de leur crédit immobilier à garanties équivalentes. Des économies substantielles grâce à Çaassure !

Vous pouvez, d’ores et déjà, obtenir une première estimation du coût de votre future assurance de prêt en utilisant le simulateur flash Çaassure. Vous avez, par la suite, la possibilité d’affiner ce premier devis en contactant, par téléphone au 04 88 676 650, nos experts disponibles.

Faites confiance à Çaassure, le leader de l’assurance de prêt, pour vous épauler et vous conseiller !

Vous avez un projet ?

Joindre un expert en assurance de prêt Çaassure :
04 84 890 444

Découvrez le tout nouveau simulateur de devis assurance de prêt çaassure

Ce site utilise des cookies et utilise vos données personnelles afin d'améliorer votre expérience de navigation.