Comment changer son assurance de prêt ?

Pratique peu répandue et pourtant très rentable, le changement d’assurance de prêt immobilier est une démarche autorisée et parfaitement légale grâce à la loi Lagarde datant de 2010. Plus précisément, cette loi permet à l’emprunteur de choisir l’assureur de son choix indépendamment de l’organisme financier et même en cours de remboursement du crédit immobilier. Ainsi, vous parviendrez à réaliser des économies substantielles tout en bénéficiant de meilleures garanties. Comment alors parvenir à changer d’assurance de prêt ?

Pour vous guider tout au long de cette démarche d’optimisation, l’équipe d’experts Çaassure débute cet article en énumérant les motivations incitant à changer d’assurance de prêt. Par la suite, nous évoquerons l’importance des garanties dans le contrat d’assurance ainsi que les exclusions à examiner pour bénéficier de la meilleure couverture par rapport à son profil. Enfin, nos conseillers vous détailleront, étape par étape, la procédure à engager pour réaliser ce changement d’assurance de prêt immobilier.

Pourquoi changer d’assurance de prêt ?

Deux raisons principales poussent les souscripteurs d’un prêt immobilier à changer d’assurance emprunteur : le montant des cotisations et les garanties proposées.

Tout d’abord, réaliser des économies sur les cotisations est certainement le premier argument poussant les emprunteurs à souscrire une nouvelle assurance de prêt. Généralement, pour des questions de simplicité, les futurs acheteurs contractent un prêt immobilier et une assurance de prêt auprès du même organisme à savoir la banque.

Toutefois, cette assurance dite de groupe n’est pas la plus compétitive financièrement. Son taux et, en particulier, le montant de ses cotisations sont calculés à partir du capital total emprunté initialement. Par conséquent, vos cotisations resteront fixes tout au long du remboursement du prêt immobilier.

La solution pour garantir des primes d’assurance significativement plus basses est d’opter pour un contrat d’assurance individuel plutôt qu’un contrat collectif. En effet, l’assurance individuelle, dite « en délégation », offrira un tarif plus avantageux tout en bénéficiant de garanties plus adaptées à votre profil. De plus, le montant des cotisations est dégressif au fil du remboursement du prêt puisque ce type d’assurance se base sur le montant du crédit restant à rembourser.

Également, bénéficier d’une meilleure couverture est le second enjeu qui pousse les acheteurs d’un bien immobilier à changer leur assurance de prêt. Évoqué au cours du paragraphe précédent, l’assurance proposée par votre banque n’est pas totalement adaptée à vos besoins en tant qu’emprunteur ni à votre profil. Cette assurance de groupe se révèle être assez généraliste vous incitant à préférer une assurance en délégation, par la création d’un contrat sur-mesure et en harmonie avec votre profil (âge, situation professionnelle, état de santé, tabagisme, etc.).

Comment être mieux couvert tout en payant moins cher ?

Assurance pas chère

Pour choisir judicieusement une nouvelle assurance emprunteur, le coût de cette dernière n’est pas le seul critère à retenir. L’offre la plus accessible n’est pas forcément la plus intéressante ni la plus appropriée au regard de vos besoins et de votre souhait de protection. Les garanties proposées ainsi que les exclusions évoquées au sein des contrats d’assurance emprunteur doivent également entrer en ligne de compte. Effectivement, tout emprunteur se doit de sélectionner une formule d’assurance alliant tarif préférentiel et couverture optimale pour lui et ses proches.

Bien que la grande majorité des contrats d’assurance inclut les garanties « Décès » et « Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) », certaines situations ne sont pas toujours prises en considération comme l’incapacité de travail (assurances invalidités permanente totale et partielle (IPT et IPP) et assurance incapacité temporaire totale de travail (ITT)), la perte d’emploi, les maladies dites non objectivables (pathologie dorsale, affections psychiques, etc.) ou encore les professions à risque et autres disciplines sportives dangereuses. À titre d’exemple, les « jeunes » emprunteurs non-fumeurs ont tout intérêt à opter pour une assurance personnalisée, car ils sont identifiés par les assurances comme des personnes à faible risque et donc susceptibles de bénéficier de cotisations plus intéressantes qu’un profil plus classique (personne plus âgée ou victime du tabagisme).

Une comparaison objective des nombreuses offres d’assurance emprunteur existantes ne pourra se faire uniquement qu’à garanties égales. Néanmoins, obtenir des devis de différentes compagnies d’assurance pour ensuite les comparer requiert du temps et de la patience. Pour vous aider dans cette démarche, l’équipe Çaassure vous recommande de faire appel à un courtier en assurance ou à un de nos experts disponibles. En disposant de l’ensemble de vos informations personnelles (nombre d’emprunteurs, capital emprunté, âge, situation professionnelle, état de santé, etc.), notre expert se lancera à la recherche d’une formule d’assurance vous correspondant davantage tant sur le plan financier qu’en matière de garanties.

En faisant appel aux experts Çaassure, vous parviendrez à économiser jusqu’à 12 000€ sur votre assurance de prêt.

Quelle démarche à employer pour changer d’assurance de prêt ?

Comment changer d’assurance de prêt ?

En mettant à profit son expertise, l’équipe Çaassure vous guide dans ce changement d’assurance sur votre crédit immobilier au cours de cette troisième partie. En seulement trois étapes, vous parviendrez à réaliser ce changement dans l’optique de bénéficier d’un taux d’assurance fort intéressant ainsi qu’un montant d’emprunt plus faible.

1. Vérification des garanties actuelles et délais de résiliation

Avant d’entreprendre toute démarche pour changer d’assureur, vous devez vous assurer que les garanties du nouveau contrat d’assurance soient équivalentes à celles du contrat actuel. Pour cela, l’équipe Çaassure vous invite à vous reporter au contrat d’assurance de prêt en cours afin de comparer les garanties proposées au sein de ces deux contrats.

Sachez que lors d’un changement de compagnie d’assurance, l’organisme prêteur exigera des garanties au moins équivalentes pour valider votre résiliation.

D’autre part, vous devez avoir connaissance des délais de résiliation de contrat. Vous devez respecter un certain nombre de jours pour opérer ce changement d’assurance de prêt, vous serez alors confronté à l’un des deux cas de figure suivants :

  • Vous avez souscrit votre contrat d’assurance depuis moins d’un an, vous disposez d’un délai minimum de 15 jours pour informer votre banque de cette résiliation,
  • La souscription de votre assurance de prêt remonte à plus d’un an, vous devrez alors avertir votre banque au moins 2 mois avant l’échéance annuelle du contrat (date anniversaire de la signature du contrat).

Ces démarches sont rendues possibles grâce à l’instauration de la loi Hamon, en date du 17 mars 2017, et avec l’aide de l’amendement Bourquin, entré en vigueur le 1er janvier 2018. Ces deux textes de loi ont permis de dynamiser le secteur de l’assurance en proposant aux emprunteurs de changer de compagnie d’assurance à tout moment.

2. Adhésion au nouveau contrat d’assurance

Une fois ces vérifications faites, vous devrez effectuer votre demande d’adhésion auprès du nouvel organisme d’assurance tout en étant encore assuré chez votre assureur actuel. En effet, vous êtes légalement tenu de présenter à votre banquier la version définitive du nouveau contrat d’assurance (un devis ne suffit pas et peut être même un motif de refus).

Cette disposition, prévue par la loi, a pour objectif d’éviter que toute personne emprunteuse ne soit plus couverte par une assurance, et ce même sur un très court laps de temps.

3. Demande de substitution et validation

Par la suite, vous devrez transmettre ce nouveau contrat d’assurance ainsi que votre demande de substitution à votre banque par lettre recommandée avec accusé de réception. Dès réception de ces documents, l’organisme financier dispose d’un délai de dix jours ouvrés pour valider ou refuser ce transfert d’assurance. Sachez qu’il n’a pas le droit d’un point de vue légal de refuser cette demande de substitution si le nouveau contrat répond à ses exigences en matière de couverture.

Si l’issue de l’étude de votre dossier par la banque est positive, cette dernière émettra sans frais un avenant à votre contrat de prêt vous autorisant à changer d’organisme d’assurance.

D’un autre côté, si vous disposiez déjà d’une assurance individuelle, vous devrez faire parvenir à votre assureur actuel une lettre de résiliation après accord de votre organisme de crédit.

Au-delà du métier de courtier en assurance, Çaassure joue un rôle de conseiller pour vous guider et vous accompagner dans ces démarches administratives. Grâce aux outils en ligne Çaassure, vous obtenez en moins de 15 secondes chrono une simulation du coût de votre future assurance de prêt. Bien que s’agissant d’une première simulation, vous avez toujours la possibilité d’affiner votre demande en contactant l’un de nos conseillers spécialistes et ainsi concrétiser ce projet dans les meilleurs délais. Faites confiance à Çaassure !

simulation assurance de prêt
Vous avez un projet ?

Joindre un expert en assurance de prêt Çaassure :
04 84 890 444

Découvrez le tout nouveau simulateur de devis assurance de prêt çaassure

Ce site utilise des cookies et utilise vos données personnelles afin d'améliorer votre expérience de navigation.