Quel taux d'assurance pour un prêt immobilier ?

Lors d’une recherche de financement, le coût de l’assurance de prêt immobilier, et en particulier le taux appliqué, doit être pris en compte par le futur acheteur puisque l’assurance emprunteur peut représenter, au final, plus de 30% du montant total du crédit. La question principale est de savoir, pour un prêt immobilier, quel est un bon taux d’assurance et comment l’obtenir ?

Pour répondre à cette interrogation, l’équipe d’experts Çaassure vous donne, par le biais de cet article, toutes les clés pour appréhender plus facilement le taux d’assurance lié à votre prêt immobilier, à le calculer pour mieux l’optimiser par la suite grâce à la législation et aux services de courtage Çaassure.

Le taux d’assurance de prêt immobilier en détail

Le taux d’assurance d’un prêt immobilier se définit comme un pourcentage calculé à partir du capital emprunté ou du montant restant dû.

Le taux d’assurance emprunteur est compris dans les mensualités de votre prêt immobilier. En effet, une partie de vos mensualités est consacrée à l’assurance de prêt contractée auprès d’un établissement bancaire ou d’une compagnie d’assurance.

Il convient alors de distinguer le taux d’assurance de prêt immobilier et le taux du prêt immobilier. En effet, le premier permet de définir les mensualités de votre assurance crédit tandis que le taux du prêt immobilier désigne les mensualités d’emprunt suite à l’achat d’un logement (appartement, villa, maison de village…).

Plus largement, le taux d’assurance de crédit fait partie intégrante de l’assurance emprunteur. Sans pour autant être obligatoire, l’assurance emprunteur est néanmoins exigée par les banques lors de la contraction d’un prêt immobilier. La souscription d’une telle assurance protège la banque contre les risques d’impayés mais également l’emprunteur et sa famille pendant toute la durée du crédit tout en lui évitant la saisie ou la revente du bien immobilier en cours de financement.

En cas de décès de l’emprunteur, l’organisme d’assurance rembourse à la banque le capital restant dû. Autrement dit, l’assurance prendra – temporairement ou définitivement – le relais dans le paiement des mensualités du crédit en cas d’incapacité de travail ou de perte d’emploi (si vous avez opté pour cette garantie).

En 2010, la Loi Lagarde fut un bouleversement dans le domaine du prêt immobilier. Grâce à l’instauration de cette loi, les acheteurs ont depuis la possibilité de choisir une autre assurance emprunteur que celle proposée par la banque lors de la souscription de leur prêt immobilier. Auparavant, ils étaient tenus de contracter le prêt et l’assurance au sein de la banque. On parle alors de délégation d’assurance de prêt, cette alternative connaît un réel succès auprès des emprunteurs en raison d’un taux d’assurance plus faible que celui proposé par les banques à garanties équivalentes, selon une étude menée en 2017 par l’Observatoire BAO.

Toutefois, la souscription d’une assurance emprunteur par un organisme tiers n’est uniquement possible qu’à garanties égales. L’assurance contractée doit offrir les mêmes garanties que celle de la banque.

Calcul du taux d’assurance et comparaison

Calcul du taux d’assurance et comparaison

Dans cette seconde partie, l’équipe d’experts de Çaassure vous détaille les composantes servant au calcul des cotisations de l’assurance crédit et de son taux en vue de les comparer ultérieurement.
Bien que les compagnies d’assurance élaborent leurs propres barèmes, elles se basent en partie sur des critères communs relatifs au profil de l’emprunteur et des garanties proposées.
Premièrement, l’assureur va étudier le profil de l’emprunteur en tenant compte d’éléments comme le montant emprunté, la durée de l’emprunt, l’âge de l’emprunteur, l’état de santé de ce dernier (maladies, tabagisme, etc.) ainsi que sa situation professionnelle…

Par la suite, les garanties incluses au contrat d’assurance viennent s’ajouter aux critères déterminant le taux d’assurance. Parmi les garanties proposées, les experts Çaassure vous en présente deux :

  • La garantie Décès et Perte Totale et Irréversible d’autonomie (PTIA) garantissant le remboursement intégral du capital restant dû lors du décès de l’assuré ou en cas de perte totale et irréversible d’autonomie de ce dernier,
  • La garantie Invalidité et Incapacité prend le relais à la suite d’un accident ou d’une maladie empêchant l’assuré de reprendre toute activité professionnelle. Cette garantie se décline en trois formats : garantie d’invalidité permanente totale (IPT), garantie d’invalidité permanente partielle (IPP) et garantie d’incapacité temporaire totale (ITT).

En tenant compte de ces critères, l’établissement sollicité établira une proposition commerciale incluant le montant total de l’assurance et le taux appliqué. En fonction du type d’établissement, deux types de taux d’assurance vous seront proposés :

  • Un taux unique et fixe lors de la souscription d’une assurance de groupe. Cette dernière est proposée par les établissements bancaires, le taux restera identique durant toute la durée du prêt immobilier puisqu’il est calculé à partir du capital initial emprunté,
  • Un taux variable et dégressif dans le cadre d’une délégation d’assurance, c’est à dire que la compagnie d’assurance vous proposera un taux se basant sur le capital restant dû.

Néanmoins, ces différents taux ne sont pas réellement comparables puisque leurs modalités d’applications ne sont pas identiques (risques mutualisés en cas de souscription d’un contrat d’assurance de groupe et individualisés lors d’une délégation d’assurance). Les experts Çaassure vous recommandent de comparer leurs coûts totaux sur la durée totale du prêt ainsi que le Taux Annuel Effectif d’Assurance (TAEA). Cet indice est à prendre comme référence de façon à comparer objectivement les devis reçus. Ce dernier s’obtient par la soustraction du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) avec assurance avec le TAEG hors assurance soit :

TAEA = TAEG assurance incluse – TAEG hors assurance

Bien entendu, il est possible de réduire le coût de l’assurance emprunteur en négociant un taux d’assurance plus faible et en obtenant un montant d’assurance plus bas. L’équipe Çaassure vous expose les méthodes d’optimisation du taux d’assurance dans une troisième partie.

Optimisation du taux d’assurance

Pour réduire significativement le coût d’un crédit immobilier, l’assurance est le premier levier sur lequel l’emprunteur pourra jouer en particulier s’il a opté pour un contrat de groupe d’une banque. En règle générale, ces contrats ne bénéficient pas de conditions tarifaires des plus attractives. Il est préférable alors d’opter pour une assurance individuelle par le biais de la délégation d’assurance de prêt. Ce choix vous permettra de faire des économies substantielles sur le montant total de votre prêt immobilier (TAEG).

Avant toute démarche d’optimisation du taux d’assurance, l’emprunteur doit avoir connaissance de l’existence des lois Hamon et Bourquin. En plus de la loi Lagarde évoquée plus haut, ces deux autres lois jouent en faveur de l’emprunteur détenteur d’un prêt immobilier :

  • La loi Hamon : elle permet à l’emprunteur de changer ou de résilier l’assurance souscrite au cours des douze premiers mois (à compter de la date de signature de l’offre de prêt),
  • La loi Bourquin, également appelée Sapin II : elle propose à chaque assuré de changer, à sa guise, d’assureur à chaque date anniversaire du crédit (avec un préavis de 2 mois) à condition que la nouvelle assurance de prêt présente des garanties équivalentes ou supérieures à l’actuelle.

Une fois ces lois en tête, l’emprunteur a à sa disposition plusieurs possibilités pour optimiser le taux de son assurance crédit comme :

  • Renégocier votre contrat d’assurance auprès de l’établissement assureur,
  • Démarcher personnellement plusieurs compagnies d’assurances et comparer les devis obtenus,
  • Faire appel à un courtier en assurance de prêt tel que Çaassure.

Tandis que les deux premières options requièrent du temps et de la patience, le recours à un courtier en assurance de prêt vous permettra de bénéficier d’une offre personnalisée et parfaitement adaptée à votre profil et à vos besoins tout en vous libérant du temps. En ayant une connaissance parfaite de l’assurance, le courtier en assurance de prêt sera en mesure de vous faire économiser plusieurs milliers d’euros sur la durée de votre prêt.

N’attendez plus, obtenez le meilleur taux pour l’assurance de votre crédit immobilier en faisant appel aux experts de Çaassure. Depuis plus de 17 ans, Çaassure accompagne acheteurs et futurs acheteurs dans la souscription d’une assurance de prêt immobilier au meilleur taux.

Leader de l’assurance de prêt, Çaassure met tout en œuvre pour vous faciliter l’assurance de prêt grâce à un simulateur en temps réel. Vous avez également la possibilité de contacter l’un de nos experts pour affiner votre demande et réaliser vos projets en un tour de main.

Optimisation du taux d’assurance
Vous avez un projet ?

Joindre un expert en assurance de prêt Çaassure :
04 84 890 444

Découvrez le tout nouveau simulateur de devis assurance de prêt çaassure

Ce site utilise des cookies et utilise vos données personnelles afin d'améliorer votre expérience de navigation.